La matière organique ( MO )

mo.jpg

Voiçi l’évolution de la MO depuis 1990 sur 9 parcelles aux caractéristiques bien différentes. Les courbes du haut correspondent aux parcelles les plus superficielles, en bas les plus limoneuses. L'arrêt du labour s'étant opéré en 2000, on constate nettement que ce changement influence directement les teneurs. Ceci s’explique en grande partie par la réduction du travail du sol qui ne minéralise plus la MO, cumulé aux amendements organiques et les couverts végétaux.

Cependant, cette hausse n’est pas sans incidences, car si l’on considère qu’un point de MO fixe 2000 kg d’azote dans le sol, alors l’augmentation d’un demi point constatée en moyenne sur l'exploitation en 7 ans, a absorbé près de 150 U d’azote par an, en plus des besoins des cultures.

D’où l’importance d’anticiper ce besoin en azote en cas de changement de pratique, avec des apports organiques et des légumineuses en cultures et intercultures

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×